À propos de ce carnet

Depuis une décennie, la recherche française sur l’ibadisme s’accélère après la découverte de gisements importants de sources en langue arabe, l’édition de manuscrits restés jusqu’à maintenant confinés dans des bibliothèques privées à Oman ou au Maghreb et le lancement de nouveaux chantiers de recherche par des doctorants.
Pionnier en la matière, Cyrille Aillet mène depuis le début des années 2010 des recherches sur ce groupe minoritaire de l’islam dans sa version maghrébine médiévale et s’est particulièrement intéressé à l’oasis de Ourgla, en Algérie actuelle. Afin de partager le fruit de ces travaux, et suite à l’obtention d’un financement par l’Agence Nationale de la Recherche, il a ouvert un premier carnet de recherche, Maghribadite.
Ce nouveau carnet Hypotheses se veut être le digne successeur de Maghribadite. L’objectif est d’élargir la focale en regroupant des spécialistes de l’histoire des ibadites aussi bien en Orient qu’en Occident, au Moyen Âge comme à l’époque contemporaine.